Zoé, doctorante au DISC, revient de Newcastle et nous parle de ses recherches

Zoé, doctorante à l'ISAE-SUPAERO rattachée au DISC, est partie effectuer un projet de recherche en lien avec l’économie circulaire pendant 3 mois en Australie, elle nous raconte l’objet de ses recherches et ses réalisations.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 17/07/2019

Partager

Tu es partie effectuer ton projet de recherche en Australie pendant 3 mois, 
peux-tu nous parler de ta thèse ?


Ma thèse concerne le sujet de la conception stratégique de chaîne logistique inverse dans le contexte du développement de l’économie circulaire. Mes motivations lors de mon arrivée à l’université d’accueil (UON) étaient de proposer un modèle de chaîne logistique inverse multi-objectif, ou des considérations sociales, environnementales et économiques seraient prises en compte simultanément. Dans ce contexte, je voulais rencontrer le professeur Richard Oloruntoba qui travaille à l’UON sur le même sujet afin de pouvoir échanger avec lui et profiter de son expertise dans le domaine pour affiner mon modèle mathématique et proposer des analyses pertinentes. De plus, je voulais aussi rencontrer des entreprises australiennes de retraitement des produits usés rencontrant des problématiques environnementales et sociales afin de pouvoir appliquer mon modèle sur un cas d'étude réel. Enfin, le professeur Richard Oloruntoba travaillant avec plusieurs doctorants, je prévoyais de pouvoir échanger avec ceux-ci et d’organiser des collaborations futures.

 

 

 

Quelles ont été tes réalisations ?

  • Sur le plan académique :

Nous avons mené à bien notre projet de création d’un modèle multi-objectif comme expliqué ci-dessous, les résultats obtenu étaient satisfaisants et m'ont permis de proposer des analyses. Nous sommes présentement en train de rédiger un article scientifique sur le sujet. J’ai aussi eu l’occasion de faire part de mes recherches aux chercheurs de mon département lors d’un séminaire à l’UON et ainsi permis d’accroître la visibilité de l’ISAE et de ses projets à l’extérieur de la France. Enfin, J’ai présenté nos résultats lors de la conférence EURO 2019 qui s’est tenue à Dublin en Juin 2019.

  • Sur le plan professionnel :

Les processus administratifs étant très longs, je n’ai malheureusement pas eu le temps d’établir de contact avec des entreprises locales mais j’ai pu rencontrer plusieurs chercheurs en recherche opérationnelle intéressés par mes problématiques de recherche. Nous sommes en contact et nous discutons de collaborations futures. Ces collaborations permettront d’ouvrir le dialogue entre l’ISAE-SUPAERO, l’UON et l’Université de Sydney pour de futurs projets. Lors de mon séjour, j'ai pu rencontrer une organisation faisant partie de l’UON qui organise des rencontres Université-Entreprises ce qui me facilitera peut être le processus de pouvoir rencontrer des industries plus facilement.

  • Sur le plan personnel :

J’ai gagné beaucoup d’autonomie et grandement amélioré mon niveau d’anglais !

 

Félicitations à Zoé pour ses recherches !