Une immersion réussie à Londres

Charles-Antoine est parti un an suivre un MSc Control Systems à l’Imperial College London. C’est avec une idée bien précise de ce qu’il veut faire par la suite qu’il revient de cette aventure enrichissante tant sur le point humain que professionnel.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 30/10/2019

Partager

Pourquoi avoir choisi cette destination et ce Master ?


Imperial College London

 

J’ai choisi de suivre le Master of Science Control Systems à l’Imperial College à Londres pour l’excellence académique de la formation dispensée ainsi que pour l’immersion dans un environnement multiculturel. Cette année était l’occasion pour moi de voir autre chose que de l’ingénierie aérospatiale, d’approfondir mes connaissances en automatique et également de pouvoir prendre le temps de réfléchir à mon orientation professionnelle.

Londres est une ville très agréable et ouverte, riche par sa grande diversité culturelle et son histoire. Seul francophone dans mon Master, j’ai beaucoup apprécié l’expérience de devoir me débrouiller uniquement en anglais avec les autres étudiants et professeurs.


Parle-nous de ton parcours sur place 


Sur le plan académique, j’ai découvert de nouvelles notions en automatique mais également en machine learning et traitement de l’information. Cela m’a donné envie d’aller plus loin, et m’a orienté vers le choix du certificat Big Data que je prépare en cette dernière année à l’ISAE-SUPAERO.
Durant la seconde partie de l’année, j’ai pu effectuer un travail de recherche passionnant au cours de ma « Master thesis », au sujet d’une technique de détection de débris spatiaux in-situ avec comme maître de mémoire William Pike, professeur de Micro Engineering à l’Imperial College qui est très impliqué dans l’instrumentation spatiale des Lander et rover martiens (sismomètres d’InSight en particulier). Le choix de ce sujet de recherche m’a permis d’améliorer ma connaissance des débris spatiaux ainsi que leur incidence sur le secteur spatial. 


Mon séjour à Londres m’a apporté une vision plus large de l’automatique et des différentes techniques de contrôle, ce qui conforte mon intérêt pour ce domaine. Cette année m’a également permis d’améliorer mon anglais et d’échanger avec d’autres étudiants venant du monde entier, ce qui est très enrichissant du point de vue humain, culturel et professionnel car nous avons tous des visions différentes pour nos futures carrières.


Et après ?


Ce Master of Science complète ma formation d’ingénieur ISAE-SUPAERO que je termine cette année (2019-2020). Je me spécialise en Signaux et Systèmes ainsi qu’en Conception et Opérations de Systèmes Spatiaux. Passionné par le spatial, je souhaite travailler sur les systèmes de contrôle d’attitude et d’orbite de systèmes spatiaux à l’issue de ma dernière année de formation à l’ISAE-SUPAERO.


Je souhaite remercier une fois de plus la Fondation pour m’avoir supporté afin d’effectuer mon année de césure à l’Imperial College à Londres, et je souhaite pouvoir moi-même soutenir les futurs étudiants de l’ISAE-SUPAERO dans les années à venir.