Retour sur le projet SEEDS XII

Le projet SEEDS a été soutenu en 2020 par la Fondation ISAE-SUPAERO dans le cadre de la catégorie "projet périscolaires".

L'équipe, composée de 25 étudiants internationaux, a travaillé sur l'utilisation de la Lune comme banc d'essai pour permettre l’exploration humaine et habitée de Titan, lune de Saturne.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 03/02/2021

Partager

 

Qu'est-ce que SEEDS ?

Le projet SEEDS, SpacE Exploration and Development Systems, est un programme international qui résulte d’un partenariat entre les universités de Politecnico di Torino (Italie), de Leicester (Royaume-Uni) et de l’ISAE-SUPAERO (France) avec le soutien de l’ESA.

Les étudiants de ces trois universités se regroupent pendant trois phases différentes, à savoir deux mois à Turin puis deux mois à Toulouse et enfin deux mois à Leicester. Cette année en 2020, ils étaient 25 étudiants représentant 6 nationalités et ils ont étudié l’utilisation de la Lune comme banc d’essai pour permettre l’exploration humaine et habitée de Titan, lune de Saturne. A l’issu des six mois de travail, une présentation finale devant des membres de l’ESA a eu lieu le 29 octobre 2020 en distanciel.

L’édition SEEDS XII a été perturbée par la crise sanitaire actuelle puisque les étudiants n'ont pas pu se déplacer en Italie et au Royaume-Uni. Cependant, la phase de Toulouse a été l’occasion de se réunir et de travailler en présentiel dans les locaux de l’ISAE-SUPAERO et du CNES. Ainsi, la revue finale de cette phase a eu lieu au CNES en juillet 2020.

 


L'équipe SEEDS XII lors de la phase II - CNES Toulouse - Juillet 2020

 

Clara Moriceau, membre de l'équipe, raconte :

"L’ensemble des travaux réalisé a permis d’établir un programme d’exploration spatiale sur plusieurs décennies, en utilisant premièrement la Lune et ses ressources pour des missions habitées longues durées. Par la suite, le voyage de la Lune vers Titan a été établi avec une trajectoire et un vaisseau conçus pendant la phase toulousaine.

Enfin, l’utilisation de Titan a été développée en dernière partie. Les objectifs initiaux ont été mis à jour au fur et à mesure de l’avancement du projet, ce qui a permis de répondre à la problématique initiale.

De plus, la diversité des parcours étudiants a été un atout pour la conception d’un tel projet. Une partie du programme est également non technique puisqu’elle consiste à apprendre à gérer un projet. Dans notre cas, la communication n’a pas été aisée puisqu’une bonne partie du projet a été réalisée à distance et que nous avons dû apprendre à travailler ensemble sans se rencontrer avant plusieurs mois. Il a donc fallu faire preuve d’adaptation. Sur l’ensemble des étudiants impliqués, les 14 représentants de l’ISAE-SUPAERO ont bénéficié de la bourse. Cet argent a été utilisé pour payer les loyers de nos logements respectifs pendant six mois ainsi que les éventuels déplacements vers et depuis Toulouse pour ceux qui étaient confinés dans une autre ville.

Finalement, le projet SEEDS a su surmonter les difficultés rencontrées et mener à bien le projet, tant d’un point de vue technique qu'humain. En parallèle, nous avons également présenté leur travaux à l’IAC, International Astronautical Congress, en rédigeant trois articles.


Également, afin que le projet SEEDS se fasse connaître internationalement, les étudiants ont rédigé deux articles provenant des résultats direct de leurs travaux et rassemblés en deux thématiques : l’installation d’une infrastructure de test sur le sol lunaire et la conception d’une mission robotique sur l’une des lunes de Saturne."

Voici les articles sortis à propos du projet sur les site de l'Institut et de la Fondation ISAE-SUPAERO :

- https://www.isae-supaero.fr/fr/actualites/l-edition-xii-du-programme-seeds-est-officiellement-lancee/
- https://www.fondation-isae-supaero.org/fr/actualite/phase-ii-terminee-pour-l-equipe-du-programme-seeds-xii.php
- https://www.linkedin.com/company/spaceexplorationanddevelopmentsystems/

L'équipe a partagé ses aventures avec les étudiants SEEDS XIII, qui reprennent le flambeau, dont la thématique devrait se rapprocher de celle de 2020.D’autres articles seront rédigés par l'équipe, en vue de l’IAC 2021 ou d’autres conférences aérospatiales, afin de pouvoir présenter l’ensemble des résultats de SEEDS XII.

 

 

 

"Nous souhaitons remercier la Fondation ISAE-SUPAERO pour leur soutien dans le cadre du projet SEEDS XII. Malgré l’actualité, le projet a été très riche en expérience pour tous et nous espérons qu’il en sera de même pour les futures éditions du programme SEEDS."

 

Site internet du projet : https://seedsspacemaster.wordpress.com/