Retour sur la 10ème édition du European Cubesat Symposium organisée par le CSUT

Cette année, le European Cubesat Symposium a été organisé par le Centre Spatial Universitaire Toulousain (CSUT) sur le campus de l’ISAE-SUPAERO. Durant trois jours, plusieurs chercheurs de différents pays sont venus échanger sur le thème des nano satellites. Soutenu par la Fondation, le directeur du CSUT, Bénédicte Escudier, vous en dit un peu plus sur cet évènement.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 08/02/2019

Partager

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le European Cubesat Symposium ?

Le European Cubesat Symposium a été créé avec le projet « QB50 » qui est un projet du von Karman Institute visant à lancer une quarantaine de CubeSats développés par des équipes universitaires emportant chacun un instrument scientifique pour l'étude de la thermosphère. Ce symposium européen a lieu chaque année en Europe avec des thématiques différentes abordées durant plusieurs jours.

Pourquoi avoir pris l’initiative d’organiser ce symposium ?

Il m’a paru intéressant que le CSUT organise cet évènement sur le campus de l’ISAE-SUPAERO. Ce symposium constitue un élément important dans la stratégie du Groupement d’Intérêt Scientifique « Centre Spatial Universitaire de Toulouse». Il nous a permis de montrer les activités du CSUT et les échanges scientifiques et techniques avec les communautés nationales et internationales.

Comment s’est déroulé l’évènement ?

Ce symposium a été un succès quant à sa fréquentation, qui n’avait jamais été aussi importante, avec plus de deux cents participants, douze exposants et sponsors industriels et institutionnels, venant d’une vingtaine de pays.

Près d’une cinquantaine de présentations ont eu lieu sur diverses thématiques (missions, instruments, technologies, lanceurs et systèmes de déploiement, coopération internationale…) qui ont permis de voir le dynamisme du monde des nano satellites. Qu’elles soient universitaires, institutionnelles ou commerciales, ce symposium a donné une grande visibilité sur la diversité des missions scientifiques et d’applications envisagées et sur les développements technologiques associés.

Une session consacrée aux systèmes de lancement et des conférences spécifiques sur les aspects institutionnels (Commission Européenne, ESA, CNES) et règlementaires (ITU) ont été très appréciées et ont donné des éléments très utiles pour les responsables et proposants de missions.

L’ensemble des participants ont pu profiter d’un cocktail de bienvenue à la Cité de l’Espace prolongé par une séance de Stellarium et une visite des expositions, ainsi qu’un dîner de gala précédé d’un concert organisé et effectué par des membres du CSUT.

Ce Symposium s’est clôturé par une table ronde rassemblant scientifiques, industriels, membres des ministères et des agences, pour échanger sur les coopérations futures et les opportunités de missions et réalisations partenariales.

Quel est l’intérêt de ce European Cubesat Symposium ?

Cet événement a été une opportunité d’échanges et de réunions préparant de nouvelles collaborations ou permettant le renforcement de coopérations existantes, entre universitaires français et étrangers, avec des entreprises et startups. Ces réunions s’opèrent dans la perspective du lancement de nano satellites innovants. Les étudiants et personnels de l’ISAE-SUPAERO ont également profité de cette opportunité.