La venue du Professeur Russe Vadim Gushin au sein de l’ISAE-SUPAERO

vadim_gushin_isae_supaero

Stéphanie LIZY-DESTREZ, professeur au DRRP/DCAS à l'ISAE-SUPAERO, a eu le plaisir d’accueillir - début avril, le Professeur Vadim Gushin référent du projet TELEOP à l’Institut des Problèmes Biomédicaux (Moscou, Russie).

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 21/05/2019

Partager

Parlez-nous du Pr. Vadim Gushin, qui est-il ?

Le professeur Gushin est une personnalité scientifique de renommée internationale dans le domaine de la psychologie spatiale et de la recherche. Il travaille à l'IBMP (Institut des problèmes biomédicaux de Moscou), fondé en 1963 pour diriger la recherche soviétique en matière de médecine spatiale et d'autres environnements extrêmes. L'IMBP dispose d'une installation unique, un simulateur de station spatiale en plusieurs modules, dont tous les paramètres sont contrôlés, permettant à un équipage de vivre plus de 500 jours en isolement. Ce fut le cas lors de l'expérience Mars 500 menée avec l'ESA, et actuellement l'IMBP collabore avec la NASA pour le projet SIRIUS.

Vous l'avez accueilli pendant 3 jours, quelles étaient vos motivations pour sa venue est comment s’est déroulé son séjour ?

L’équipe des Concepts Spatiaux Avancés (SacLab) de l’ISAE-SUPAERO conduit le projet TELEOP, qui étudie l’évolution des performances d’opérateurs humains lors de tâches de téléopération complexes (comme les rovers d’exploration ou les cargos de ravitaillement) dans le cadre de missions spatiales. Pour cette étude, sont utilisées des missions analogues (MDRS-189 en 2018, ARES-III dans le Lunares en 2018, SIRIUS-19 en 2019, MDRS-206 en 2018), où est déployé le protocole de l’expérience. Le Pr. Vadim Gushin est le référent du projet au sein de l’Institut des Problèmes Biomédicaux (Moscou, Russie) où Teleop est actuellement testé dans le cadre de la campagne d’isolation de quatre mois – SIRIUS-19. 

Déroulé du séjour

Nous l’avons accueilli à l’ISAE-SUPAERO du lundi 15/04 au mercredi 17/04. Le lundi, nous avons pu programmer une réunion pour discuter du déroulement de l’expérience TELEOP en cours au sein de la campagne SIRUS-19. Les discussions ont surtout porté sur les conditions de l’expérience, sa planification, le format des données et leurs échanges, les difficultés opérationnelles et les contournements envisagés.

 

Par la suite le Pr. V. Gushin a  conduit une conférence ouverte à l’ensemble du personnel et des étudiants, intitulée "Russian Space simulations psychological effects of long duration space missions". Au cours de cette conférence, il a présenté l'intérêt de la mise en place de la simulation des campagnes de préparation de missions spatiales habitées, sur la base d'exemples historiques tels que Mars 500 ou SIRIUS. Enfin, il s'est intéressé à l'impact des missions de longue durée sur les capacités psychologiques de l'individu ou l'état des équipages.

 

  

Les deux jours suivants nous avons abordé l’emport en 2020 de l’expérience TELEOP dans le module russe de l’ISS. Le protocole, le matériel à emporter, les démarches administratives, ... ont été discutées. Vadim Gushin confirme la forte probabilité du déploiement de l’expérience Teleop dans le segment russe de l’ISS (International Space Station) en 2020, car notre expérience est parfaitement cohérente avec les enjeux stratégiques et scientifiques russes. 

Pour en savoir plus sur la chaire Concepts Spatiaux Avancés et le SCALAB : c'est par ici 

"La venue du Pr. Gushin a été très profitable pour l’équipe SaCLaB et l’équipe Facteurs Humains. Elle a permis de confirmer les perspectives de collaborations pour les années 2019 à 2022, à travers des expériences conjointes au cours des futures campagnes SIRIUS et à bord de l’ISS avec le soutien du CNES."