L’optique a aussi sa place dans l’aérospatiale

Sébastien Massenot, enseignant-chercheur en physique à l’ISAE-SUPAERO, a reçu le soutien de la Fondation pour sa participation à l’organisation de la conférence Optique Toulouse. Cette conférence, labellisée évènement satellite de la conférence ESOF 2018, s’est déroulée du 3 au 6 juillet sur le Campus Paul Sabatier à Toulouse.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 18/07/2018

Partager

Pouvez-vous nous présenter la conférence Optique Toulouse ?

Durant 4 jours, la communauté optique française s’est réunie pour échanger et partager. Au total, près de 500 conférenciers étaient présents. Différentes sessions ont eu lieu dont une session industrielle laissant la place aux acteurs du monde aéronautique et spatial.

En quoi l’optique fait écho aux domaines étudiés à l’ISAE-SUPAERO ?

L’optique est une discipline qui a sa place dans les applications liées aux secteurs aéronautique et spatial. On retrouve des technologies optiques dans différentes domaines tel que : les systèmes embarqués, les systèmes de communications sur fibres ou en espace libre,  la navigation, la surveillance de l’environnement, mesures non-destructives en mécanique des structures, les études d’écoulements en dynamique des fluides, etc.
Cette liste montre l’importance qu’occupe l’optique dans les thématiques liées à l’ISAE-SUPAERO. Nombreux de ces domaines font l’objet de recherches et d’études à l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace. Dans ce cadre-là, Yves Gourinat, enseignant-chercheur de l’Institut a été sollicité pour une présentation sur l’utilisation des méthodes optiques pour la caractérisation des propriétés de matériaux.

Que retenez-vous de cette conférence ?

Cet évènement m’a permis de diffuser mes travaux de recherches en nanostructures optiques intégrées sur des capteurs d’images CMOS. J’ai pu faire la démonstration d’une plate-forme de travaux pratiques en optique quantique réalisée en collaboration avec des collègues de l’Université Paul Sabatier. Ce fut également le cas de montrer que la formation de Physique proposée à l’ISAE-SUPAERO est en phase avec des thématiques actuelles et d’avenir.