L'expérience de Mathis à la Cranfield University

Revenu sur le campus en Septembre après 11 mois en Angleterre, Mathis POTEL étudiant en cursus Ingénieur à l’ISAE-SUPAERO a pu effectuer un Master Aerospace Vehicle Design à la Cranfield University. Son parcours s’est précisé et aujourd’hui c’est avec certitude qu’il souhaite s’orienter vers les systèmes embarqués et/ou l’avionique des aéronefs.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 06/11/2019

Partager

 

Cette année académique à Cranfield University a été très enrichissante tant sur le plan académique que sur le plan personnel. J’ai pu rencontrer des étudiants du monde entier (90% d’étudiants internationaux), ce qui m’a permis de développer mes connaissances culturelles sur des pays aussi éloignés de la France aussi bien géographiquement que culturellement (Chine, Inde, Afrique du Sud, etc.)


Parle-nous de ton Master Aerospace Vehicle Design 


En ce qui concerne le master, l’année a été divisée en deux parties. La première moitié d’une durée de six mois a été consacrée à un projet de groupe mêlés avec des cours généraux sur les systèmes embarqués/avioniques, ce qui a été très intéressant.
Le projet de groupe a pour objectif de concevoir un avion (défini par les professeurs) du design conceptuel à l’examen critique de conception. Cette année, quatre-vingt personnes ont travaillé sur ce projet qui avait pour but de développer un avion VTOL à propulsion hybride-électrique. Chaque étudiant s’est occupé d’un système de l’avion comme par exemple les parties structurelles, les moteurs et leur nacelle, la conception de l’intérieur, etc. Etant dans l’option avionique, je me suis occupé des commandes de vol de l’avion pendant les phases de VTOL. 

Ce projet m’a apporté beaucoup de connaissances et de compétences vis-à-vis de la conception d’aéronef et des problèmes que cela peut engendrer.

Cette première moitié de l’année fût clôturée par la présentation de notre projet devant des centaines d’industriels venant de plusieurs entreprises spécialisées dans l’aéronautique comme Boeing, Airbus, BAE, Rolls Royce, Dassault, etc. Pour cette journée de présentation, un simulateur de vol fût conçu par un autre Français et moi-même afin que les personnes puissent tester l’avion développé durant ces six mois. 

Dans la deuxième moitié du cursus, un projet individuel a été effectué. Le sujet de ce projet était basé sur l’élaboration d’un système de détection et d’évitement pour des drones du type RPAS. La conception de ce système a été possible grâce à l’utilisation de deux différents capteurs comme une caméra et un ADS-B et les algorithmes ont été implémentés avec le langage de programmation Ada. 
Grâce à un emploi du temps assez léger j’ai pu approfondir le parcours professionnel que je souhaite suivre. J’ai aussi eu l’occasion de voyager au Royaume-Uni pour découvrir de nouveaux endroits et mieux connaître la culture anglaise. 


Quelles étaient tes motivations pour ce parcours ?

 

 

Mes motivations pour venir étudier à Cranfield University étaient tout d’abord de m’apporter un enrichissement professionnel et académique puisque l’enseignement proposé sur l’avionique des aéronefs m’intéressait tout particulièrement, ce qui a permis de nourrir mon CV. De plus, je me suis intéressé à cette université pour m’enrichir sur le plan personnel avec la découverte d’une nouvelle culture et perfectionner ma maitrise de la langue anglaise grâce à ce séjour en immersion. Ce master m’a conforté dans le domaine dans lequel je veux travailler, c’est-à-dire les systèmes embarqués et/ou l’avionique des aéronefs