HomingBird, une startup made in ISAE-SUPAERO

Marc et Quentin, diplômés de l’ISAE-SUPAERO ont fait germer ensemble un concept autour des drones donnant naissance à une startup. Soutenus par la Fondation dans leur projet, ils créaient en février 2018 HomingBird, une plateforme logistique automatisée pour drone.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 07/01/2019

Partager

Quelles ont été les premières démarches pour la création de votre projet entrepreneurial ? 

Nous avons déposé notre marque HomingBird et développé des supports de communication (réseaux sociaux, site web). Le développement conjoint du site web et de la plateforme nous a permis dès le début de démarcher des potentiels clients. Notre prospection s’est essentiellement articulée autour du marché des drones de shows aériens et spectacles qui restent pour le moment le marché le plus développé pour les systèmes multi-drones.

Les réglementations de l’utilisation des drones ne vous effraient-elles pas ?

Les réglementations concernant l’utilisation de drones, en vigueur dans les pays européens nous ont permises de mettre en évidence les ajustements à opérer. Mais, nous ne perdons pas espoir quant à l’allégement de ces dernières. De nombreuses entreprises européennes se tournent vers l’étranger pour proposer leurs services.

Que vous a apporté le soutien de la Fondation ?

Cette bourse a été indispensable pour nous permettre de nous lancer dans notre projet entrepreneurial. Elle nous a donné la motivation et le courage nécessaires au lancement de cette activité. Le financement attribué par la Fondation a été utilisé intégralement pour l’achat de la matière première (composants électroniques, pièces mécaniques et structurelles) nécessaire à la réalisation de notre premier prototype.

Ce prototype fonctionnel nous a permis de prouver la faisabilité et l’intérêt de notre projet. Il a également été essentiel pour mettre en lumière de nombreux points d’amélioration et garantir une fiabilité à la hauteur d’un produit commercialisable.

Où en êtes-vous depuis la création de votre startup et la réalisation de votre premier prototype ?

Actuellement, nous travaillons sur notre deuxième version de prototype et mettant l’accent sur les besoins clients, avec une meilleure intégration des technologies et en améliorant les défauts relevés par le premier prototype.

Aujourd’hui nous cherchons à nous faire accompagner par un incubateur pour bénéficier d’aides plus conséquentes qui nous permettrons de couvrir nos dépenses actuelles et futures.