Départ pour le Nouveau-Mexique

Durant deux mois, Ines Belgacem est partie à l'Université du Nouveau Mexique à Albuquerque afin de travailler en collaboration avec le Docteur Horton Newsom.

Ines a bénéficié d'un soutien financier de la Fondation pour ce stage dans un établissement académique aux Etats-Unis et nous l'avons interrogée sur son expérience et sur les travaux qu'elle a menés dans ce cadre.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 24/08/2016

Partager

"J'ai eu la formidable opportunité d'effectuer un stage d'été de deux mois sous la direction de Horton Newsom, pilier de l'équipe scientifique de ChemCam et basé à l'Université du Nouveau Mexique à Albuquerque pour l'aider dans des travaux de calibration de l'instrument ainsi que dans des comparaisons de résultats avec la composition de certaines météorites martiennes.

L'instrument ChemCam est une caméra chimique embarqué sur le rover américain Curiosity actuelement sur Mars. Le gros intérêt de ChemCam est de pouvoir faire des analyses chimiques à distance à l'aide d'un laser. 

L'objectif de ce stage d'été était pour moi de découvrir la partie scientifique américaine de la mission spatiale sur laquelle j'ai passé le reste de ma césure. 

Mon stage n'a pratiquement été fait que de temps fort avec une implication sur les opérations scientifiques au jour le jour pour une mission martienne en cours de réalisation

Sur le plan de la production scientifique, je suis second auteur d'un abstract paru lors du congrès d'automne 2015 de l'Union Américaine de Géphysique et j'ai été associée à un autre article sur la nouvelle calibration de l'instrument ChamCam auquel j'ai eu l'occasion de contribuer lors de mon séjour.

Par la suite, en parallèle de ma 3ème année de cursus ingénieur, j'ai suivi un master recherche en astrophysique."

Extrait du dernier rapport annuel de la Fondation ISAE-SUPAERO.

Retrouvez tous nos reportages