Berkeley pour se spécialiser en Machine Learning, FinTech et Data Science

Adam a passé 10 mois à l’UC Berkeley afin de se spécialiser entre autre en Machine Learning et FinTech. Il revient sur cette expérience qui lui à fait prendre goût au développement informatique.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 15/10/2020

Partager

Pourquoi avoir choisi Berkeley ?

Je suis arrivé à l'UC Berkeley prêt à approfondir mes connaissances en Data Science et en Machine Learning appliqués à la finance. Cependant, j'ai découvert que ce n'était pas tellement ces domaines en eux-mêmes qui me plaisaient, mais bien toute l'implémentation informatique à réaliser derrière afin d'appliquer tel modèle à tel problème. J’ai donc assisté aux cours, appris des concepts mathématiques et approfondi mes connaissances, mais là où je progressais le plus et prenais le plus de plaisir, c’était quand il fallait développer le code derrière tout cela. J’ai quand même gardé un certain intérêt pour les marchés financier (d’où la concentration en Fintech), passionné par leur dynamique complexe. 

Qu'as-tu préféré pendant ton échange ?

Mon Capstone Project a donc porté sur la simulation de marchés d’actions à l’aide de l’apprentissage par renforcement (Reinforcement Learning ou RL), et j’ai adoré développer et implémenter la simulation afin d’appliquer du RL à celle-ci. Je me suis donc découvert une passion pour le développement informatique, et je vais concrétiser cette passion ainsi que celle pour les marchés financiers en faisant mon stage de fin d’études au sein d’une startup fondée par des anciens de l’ISAE-SUPAERO passés par Berkeley eux aussi. Cette startup dénommée SheeldMarket a pour vocation de permettre un trading en toute sécurité sans aucune fuite d’information pouvant porter préjudice aux passeurs d’ordres sur les marchés. Ce « Dark Pool » en développement paraît être le projet parfait sur lequel approfondir et parfaire mes compétences en informatique.

Mais Berkeley c’était aussi des rencontres extraordinaires avec des personnes toutes plus intelligentes les unes que les autres, poussant constamment à se surpasser. Avec un camarade, nous avons développé un modèle de Machine Learning permettant de prédire si un concert allait être « soldout » avec une précision de plus de 85%, et ce en dehors des cours, pour le plaisir seul d’apprendre et de relever un challenge. 

Pour finir, Berkeley c’est aussi des paysages magnifiques avec la Baie, l’Océan et les montagnes juste à côté. Ma passion pour le Trail (course à pied en montagne) a été plus que comblée au cours de cette année où j’ai pu réaliser deux compétitions en Californie, et rencontrer les américains à la manière de courir si particulière qui m’inspirent depuis toujours.

 

 Merci beaucoup à la Fondation pour ce soutien qui m’a permis de mener à bien ce projet académique qui sera très sûrement déterminant pour mon futur.

 


Je souhaite permettre à d'autres étudiants de réaliser des mobilités à l'étranger en apportant mon soutien,