Année de césure : direction les Pays-Bas pour Louis

Grâce au soutien de la Fondation, Louis Dubois, étudiant ingénieur en Filière Signaux et Systèmes a passé cinq mois au sein de l’ESA-ESTEC ESTEC (European space research and technology center) aux Pays-Bas, dans le cadre de sa césure.

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 12/11/2018

Partager

Quelle importance accordais-tu à ce stage de césure ?

Ce stage à l’Agence Spatiale Européenne représentait pour moi un premier pas dans le domaine professionnel. Le spatial est un domaine vers lequel je tends et qui a été moteur dans le choix de l’ISAE-SUPAERO. Grâce à ce stage j’avais envie d’acquérir de la pratique et des connaissances.

Comment as-tu vécu ton expérience aux Pays-Bas ?

Sur le plan culturel, les Pays-Bas sont très agréables, avec une multitude de jardins et de musées. La culture spatiale y est très présente en particulier à cause de l’ESTEC avec son centre de tests où passe chaque vaisseau européen, etc.

Sur le plan professionnel, j’ai travaillé avec 2 équipes : l’Exoplanet Working Group (EWG) et avec l’EuroMoonMars. Mon travail avec l’EWG s’est très bien passé : les objectifs et attentes étaient clairs, les relations interpersonnelles cordiales et faciles, et mon travail a été reconnu et apprécié.

En revanche, mon travail sur le projet EuroMoonMars a été un peu plus compliqué. J’ai eu quelques difficultés à communiquer avec mon encadrant qui m’a limité dans la prise de mon poste et de mes missions.

J’ai appris beaucoup de ce stage en termes de prise de recul sur mon travail. J’ai rencontré et travaillé avec des personnes passionnées et passionnantes tout en profitant d’un cadre de travail exceptionnel qu’est l’ESTEC.

« Je souhaite adresser mes sincères remerciements à la Fondation, sans laquelle cette expérience n’aurait pas été possible pour moi. »