18 mois à Stanford pour Paul

Il y a un an, Paul rentrait d'un séjour de 18 mois aux USA où il était parti en 2018 afin de réaliser un MSc in Aeronautics & Astronautics dans l'Université de Stanford.

Nous revenons sur sa formation diplômante !

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 01/03/2021

Partager

 

18 mois à l'Université de Stanford

En quoi consistait ton projet d'étude à Stanford ?

Paul : Mon projet d’étude était d’acquérir une expertise en matière de systèmes aérospatiaux autonomes, de découvrir la culture américaine et de développer des compétences entrepreneuriales et scientifiques. Stanford est une des universités les plus réputées en matière d’innovation ; j’ai donc souhaité y obtenir un Master of Science in Aeronautics & Astronautics tout en me formant en contrôle de systèmes et entrepreneuriat. Sur le plan culturel, les États-Unis étant un pays cosmopolite, mon objectif était de rencontrer et d’échanger avec une grande diversité de personnes. 

Stanford rassemble des milliers de personnes de haut niveau dans leur domaine ; j’ai appris à chaque discussion. En parallèle de mes études j’ai eu la chance de faire partie du programme Fulbright, système de bourses d’étude subventionné conjointement par le département d'État des États-Unis et le gouvernement français. J’ai participé à de nombreuses rencontres entre étudiants Fulbright axées sur l’idée de compréhension entre les peuples par l’échange académique avec toujours en tête l’idée de représenter la France. 

Parle-nous des projets que tu as pu réaliser là-bas

Paul : Par ailleurs, ce séjour m’a permis de mieux comprendre le tissu industriel américain ainsi que le milieu des startups. J’ai rencontré beaucoup de chefs d’entreprises, d’entrepreneurs et de scientifiques. Académiquement, j’ai mené à bien mon projet en suivant des cours du département d’aérospatial mais aussi des départements d’informatique, d’ingénierie mathématiques, de management et de business. J’ai aussi pu participer à la JuliaCon à Baltimore l’été dernier: Julia est un nouveau langage de programmation (prix James-Wilkinson 2019). J’ai utilisé ce langage dans mon travail et certains de mes projets.

Cette vie académique s’est concrétisée professionnellement par mon rôle de développeur et de pilote RC d’un projet de drone et aussi lors de mon stage chez Zipline International, licorne de l’aéronautique à San Francisco. Zipline opère le plus grand réseau de drones au monde et sauve des vies par la livraison de sang et matériel médical au Rwanda et au Ghana. A la suite de mon stage j'ai rejoins l'équipe de manière permanente.

Je retiendrai aussi mon rôle de Teaching Assistant à deux reprises au sein du département de physique puis du département d’ingénierie mathématiques; j’ai énormément apprécié de travailler en tant que personnel enseignant. Amener mes élèves vers un meilleur niveau m’a beaucoup plu.

En somme, ce voyage m’a fait énormément grandir et prendre du recul sur ma propre société par la compréhension d’une autre culture. J’ai fait en sorte de vivre un maximum d’expériences qui m’ont aussi permis de développer mes compétences relationnelles et d’encadrement. À plus long-terme, je souhaite poursuivre mon rêve de devenir spationaute. En attendant, je suis ravi de travailler aux côtés de Zipline dont la vocation humanitaire me permet d'avoir un impact positif.

 


"Je souhaite remercier la Fondation ISAE-SUPAERO et les donateurs qui m’ont permis de concrétiser mon projet. Cette aide a été déterminante et permet aux étudiants de réaliser des projets d'études ambitieux ouvrant des perspectives professionnelles intéressantes.
Merci !"

Paul Planeix