Urgence étudiants en difficulté

Face à la crise,
les élèves de l’ISAE-SUPAERO
ont besoin de vous

La Fondation lance un appel à la communauté des alumni et amis de l’ISAE-SUPAERO pour aider les étudiants en difficulté sur le campus face à la crise sanitaire.

Publié le : 14/04/2021

Partager

 

Vie associative amoindrie, isolement social, perte de jobs d’appoint ou stages, et tant d’autres situations rendent le contexte actuel de plus en plus délicat à surmonter pour les étudiants. C'est le cas également à l'ISAE-SUPAERO, et de façon plus sévère encore pour les derniers arrivants et les élèves étrangers.

Dès le premier confinement, l’Institut s’est mobilisé pour digitaliser ses parcours de formation tout d’abord, puis pour soutenir ses étudiants : prise en charge de loyers, aides alimentaires, dons de matériel informatique, doublement de la disponibilité des psychologues sur le campus...

Toutes les équipes se sont investies de façon remarquable, mais la persistance de la pandémie pèse de plus en plus sur nos étudiants, et ces actions doivent être accentuées pour y faire face. 


C’est pourquoi la Fondation se mobilise avec votre aide aux côtés de son École pour renforcer les actions déjà initiées en lançant un appel d‘urgence d’aide aux étudiants. Elle compte sur sa communauté pour mieux soutenir les plus affectés par la crise.


Grâce aux dons reçus, la Fondation ISAE-SUPAERO souhaite intensifier, par un soutien financier, la réponse aux urgences sociales, alimentaires et psychologiques. 


- Détresse psychologique : développer des outils, des animations et accroître l’accompagnement par la psychologue du campus 
- Secours alimentaire : poursuivre la distribution de bons alimentaires et permettre l’accès à des repas à 1€ sur le campus, pour les plus nécessiteux
- Urgence sociale : aide à la mobilité en cas de force majeure, soutien au logement dans les résidences du campus gérées par un organisme privé 
- Précarité numérique : permettre de renouveler les équipements informatiques en cas de besoin

Devant la forte augmentation des demandes, ne laissons aucun étudiant en difficulté. Permettons-leur de mener leurs projets sans renoncer à leurs ambitions !


Pour éviter que certains de nos étudiants ne perdent pied au bout d’un an de pandémie, nous avons besoin de notre communauté. Certains étudiants sont en grande difficulté. C’est maintenant qu’il faut les soutenir.

 

Au plus proche de ces enjeux professionnels et étudiants en témoignent ici

 

 


Philippe Forestier, Président de la Fondation ISAE-SUPAERO 
« En ces temps troublés pour nos jeunes, montrons-leur par notre soutien qu’ils appartiennent à notre communauté. Une communauté solidaire ! »

Olivier Lesbre, Directeur Général de l’ISAE-SUPAERO  
« Face à la pandémie, l’Institut a dû inventer de nouvelles façons d’assurer sa mission. Ensemble, faisons que tous les élèves, sans exception, puissent en profiter »
 

 

Au plus proche des étudiants, ils témoignent

Les équipes de l’Institut, personnel administratif ou enseignant sensibilisés à la situation des jeunes par le contact quotidien avec eux se mobilisent également. Ayant eu connaissance de l’appel à don, ils sont un nombre croissant à spontanément faire un don à la Fondation.

 

Madame C., membre du personnel témoigne

« Pour nos étudiants, depuis toujours, l’ISAE-SUPAERO est un endroit plutôt privilégié pour faire ses études bien sûr, mais aussi pour son environnement associatif, sportif, culturel, plutôt riche et animé en temps ordinaire.
Malheureusement, notre campus lui non plus n’a pas été épargné par la crise sanitaire que nous vivons depuis maintenant plus d’un an et même si nous n’en sommes pas toujours conscients, beaucoup de nos étudiants se sont retrouvés en grande difficulté, notamment financière et psychologique.
L’appel de la Fondation m’a vraiment fait prendre conscience de cette situation et c’est pourquoi je n’ai pas hésité à faire un don qui, je le sais, bénéficiera directement aux intéressés ! 
L’argent ne fait pas le bonheur mais il peut y contribuer (même à petite dose) ! » 

 

Carl Guignon, Responsable du Pôle Solidarité du BDE

"L’excellence de l’enseignement à l’Institut est très exigeante. Pour y répondre, il est fondamental de trouver l’équilibre entre travail intensif et vie sociale/associative et sportive sur le campus pour trouver du souffle dans la durée. Avec les restrictions, cet équilibre est mis à mal. Le travail est plus pénible en distanciel. Les temps pour contrebalancer sont contraints avec des rassemblements limités, et des équipements fermés. On ne sait pas combien de temps ceci va encore durer et les perspectives du secteur préoccupent les étudiants. C’est plus difficile de se projeter. Cette ambiance est très pesante, amenant un nombre grandissant d’élèves à développer un sentiment de mal-être"

 

⇒ Découvrez plus de témoignages d'étudiants, et de professionnels ICI

 

EN BREF :


• Plus de 75 élèves bénéficiaires d’un suivi psychologique
• Environ 45 nouvelles demandes d’aides alimentaires reçues 
• Plus de 12 000€ de bons alimentaires distribués
•  173 boursiers  sur critères sociaux (CROUS) recensés

Il y a urgence encore aujourd'hui,
des actions concrètes sont possibles grâce à votre aide.

 

Vos dons ont un impact