Philippe Forestier président de la Fondation présente ses vœux

Jeudi 24 janvier, Philippe Forestier, Président de la Fondation a présenté ses vœux sur le campus de l’ISAE-SUPAERO devant un auditoire de différentes personnalités, l’occasion de remercier l’ensemble des personnes qui contribuent au développement de la Fondation et de présenter ses ambitions  de développement pour l’année 2019.

Publié le : 28/01/2019

Partager

C’est devant le personnel, les étudiants, les enseignants-chercheurs de l’ISAE-SUPAERO et les donateurs de la Fondation que Philippe Forestier a  remercié « toutes ces femmes et ces hommes qui vivent et s’engagent aux côtés de la Fondation, en donnant du temps, de l’argent, des compétences. »

En cette période de « troubles » liés notamment à l’impact de la réforme fiscale sur la collecte de l’ensemble des fondations et des associations, le Président annonce qu’un des axes forts de la Fondation sera de redynamiser la communauté ISAE-SUPAERO. En effet, Philippe Forestier ose compter sur une meilleure mobilisation et sensibilité des diplômés à la cause de l’Institut.

« Contribuer au rayonnement mondial de l’Institut en catalysant la réalisation de projets innovants et durables, telle est la raison d’être de la Fondation », rappelle le Président. Et pour contribuer à ce rayonnement mondial, la Fondation, l’Institut et l’Amicale vont devoir travailler main dans la main notamment avec le Friends Of ISAE qui lève des fonds auprès des anciens élèves installés aux Etats-Unis, et pour l’avènement d’autres structures-relai dans le monde.

Philippe Forestier s’est félicité de l’excellence de la recherche menée au sein de l’Institut. Frédéric Dehais, enseignant-chercheur au département facteurs humains et neuro-ergonomie et titulaire de la chaire AXA "Neuroergonomie pour la sécurité des vols" en est l’exemple. Récompensé par le magazine Aviation Week dans la catégorie « commercial aviation/flight safety » pour sa contribution dans la compréhension des mécanismes cérébraux de l’erreur humaine des pilotes, il recevra en mars prochain son prix à Washington.

« Contribuer au rayonnement mondial de l’Institut en catalysant la réalisation de projets innovants et durables, telle est la raison d’être de la Fondation »

 

 

Sensible au développement durable et à la protection de la planète, le Président annonce que ce sera un axe critique de la Fondation dès 2019 et encourage l’ISAE-SUPAERO à œuvrer en ce sens. A l’instar de cet enjeu, la chaire CEDAR, signée entre l’Institut, la Fondation et AIRBUS, vise précisément à contribuer au développement durable du transport aérien en travaillant sur la définition et l'évaluation de concepts novateurs d'avions de transport incluant l'introduction de technologies innovantes dans la conception avion.

Après avoir remercié l’ensemble des personnes engagées en faveur de l’ISAE-SUPAERO, Philippe Forestier a convié les invités à partager un cocktail durant lequel les échanges ont pu se poursuivre.