Un séjour de recherche à l'Université du Michigan

Joseph Morlier, enseignant-chercheur à l’ISAE-SUPAERO en optimisation des structures a bénéficié d’une bourse de la Fondation ISAE-SUPAERO pour financer son séjour de recherche à l’Université du Michigan. Retour sur son expérience !

(de gauche à droite : le Professeur Joaquim MARTINS, le Professeur Joseph Morlier et le postdoctorant Mohamed Bouhlel, ancien doctorant à l'ISAE-SUPAERO/ONERA.)

Catégorie : Bénéficiaires et lauréats

Publié le : 29/10/2017

Partager

Bonjour Mr Morlier, pourriez-vous vous présenter brièvement ?

Bonjour, je suis enseignant-chercheur à l’ISAE-SUPAERO, rattaché au département mécanique des structures et matériaux. Ce département vise à l’élaboration de méthodes et outils de conception de structures aérospatiales. J’ai durant l’été 2017 effectué un séjour de recherche au MDOlab (Multidisciplinary Design Optimization Laboratory), laboratoire de référence en optimisation multidisciplinaire pour la recherche en aéronautique.

Pourquoi avoir choisi d’effectuer un projet de recherche à l’Université du Michigan ?

En juin 2015, l’ISAE-SUPAERO a eu l’honneur d’accueillir le Professeur Joaquim Martins, expert mondial en optimisation multidisciplinaire de l’Université du Michigan situé à Ann Arbor, où il dirige le MDOlab. Il a mené durant cette période des recherches au sein de notre département mécanique et établit des partenariats internes avec d’autres unités de l’ISAE-SUPAERO ainsi qu’avec l’ONERA Toulouse.

J’ai souhaité poursuivre cette collaboration fructueuse en travaillant à mon tour avec le Professeur Martins. J’ai ainsi passé 7 semaines de recherche au MDOlab au sein de son équipe. Ce séjour a été l’occasion de me recentrer pleinement sur la recherche, de maturer ensemble des projets de recherche ainsi que de m’ouvrir à de nouvelles méthodes de travail et de nouvelles façons d’interagir avec les nouveaux doctorants / post doctorants.
Concernant mes recherches scientifiques, j’ai pu avancer sur l’écriture d’un code pédagogique d’optimisation explicite intitulé TopMNA.m (MATLAB).

Avez-vous pu approfondir vos problématiques de recherche autrement ?

Oui, via la rencontre de chercheurs et professeurs brillants, comme le professeur Julian Norato lors d’une visite à l’université du Connecticut, spécialisé en optimisation topologique des structures ; ainsi que les professeurs Mavris et Cesnik, respectivement spécialiste en optimisation des systèmes et spécialiste en aéroélasticité, tous deux de l’Université de Georgia Tech. J’ai pu discuter avec eux sur leurs interactions avec Airbus dans le cadre de contrat de recherche.

Mon passage à l’Université du Michigan m’a permis également d’échanger avec le professeur Dan Inman, doyen de la faculté Aerospace Engineering. Sa disponibilité, son humour, son questionnement permanent ainsi que sa naturelle décontraction lors des 2 soutenances auxquelles j’ai assisté sont pour moi un moteur.

J’ai également pu participer à 2 conférences : Workshop on Topology Optimization à l’Université du Wisconsin, accueilli gentiment par le professeur Krishnan Suresh, et AIAA AVIATION 2017 à Denver qui est un forum de l’association américaine d’aéronautique (AIAA) rassemblant les différents acteurs du secteur aéronautique (business, recherche, développement, technologie).

Que vous a apporté ce séjour ?

Cet été à l’UoM m’a donné le recul nécessaire pour mieux avancer dans mon travail de tous les jours. Cette effervescence ainsi que la découverte de nouvelles perspectives (comme la mise en place d’un démonstrateur longue endurance appelé le X-Hale) me poussent à poursuivre l’échange avec des universités étrangères et à nouer des relations  de confiance sur le long terme.

L’attribution de cette bourse a été déterminante dans mon choix d’effectuer ce séjour de recherche à l’Université du Michigan, et je tiens à remercier encore une fois la Fondation ISAE-SUPAERO ainsi que la direction de l’ISAE-SUPAERO pour leur soutien.